L’IRHT est administrativement et financièrement totalement indépendant du Groupe Hospitalier de la Région de Mulhouse et Sud Alsace (GHRMSA). C’est grâce à l’appui soutenu d’organismes publics et privés, que nous pouvons en partie poursuivre nos recherches.

Les principaux organismes subventionnaires sont :

Partenaires publics

ANR
L’Agence Nationale de la Recherche a pour mission la mise en œuvre du financement de la recherche sur projets en France. Sur un mode de sélection compétitive, qui respecte les standards internationaux, l’agence s’attache à :

  • contribuer au développement des sciences et des technologies.
  • favoriser la créativité, le décloisonnement, les émergences et les partenariats.
  • cibler les efforts de recherche sur des priorités économiques et sociétales définies au plus haut niveau de l’Etat et en concertation avec les autres acteurs de la recherche.
  • encourager les interactions entre disciplines.
  • intensifier les liens public-privé.

Conseil général du Haut-RhinDépartement du Haut-Rhin

CONSEIL DEPARTEMENTAL/GENERAL DU HAUT-RHIN :
Depuis de nombreuses années, le Conseil Départemental du Haut-Rhin s’est associé aux efforts des Chercheurs de l’IRHT par le financement partiel de leurs projets de recherche. Ces aides départementales s’inscrivent dans une politique dynamique et volontariste du Conseil Général visant à favoriser le développement de la recherche haut-rhinoise.

Le Conseil Général du Haut-Rhin est le partenaire financier depuis 2004 du projet sur l’étude de la régénération du myocarde lésé après infarctus. Des aides de 186 000 € et 210 000 € ont respectivement été accordées pour les années 2004/2006 et 2007/2009. Elles ont permis de financer ce projet à hauteur de 50 %, l’autre moitié étant financée par l’IRHT. Cette subvention a permis d’assurer le paiement à 50 % un poste de chercheur responsable du projet et un poste de technicien de recherche ainsi que l’achat de petit matériel, de réactifs et de consommables.

Un montant total de 225 000 € a été sollicité auprès du Département pour les années 2010 à 2012 soit 75 000 € par an (financement à 50 % des postes chercheur et technicien de recherche et pour l’achat du petit matériel, de réactifs et de consommables) pour la poursuite du projet initial.

Le département du Haut-Rhin a aussi alloué une subvention de 450 000 € pour les années 2014 à 2016 à l’IRHT pour la réalisation des deux projets de recherche :

  • L’étude de la différenciation des cellules souches en cellules cardiaques et leur utilisation thérapeutique ultérieure.
  • L’étude de la différenciation érythrocytaire des cellules souches hématopoïétiques de patients atteints de Syndrome Myélodysplasiques.

Notre partenariat se poursuivra à travers de nouvelles demandes de subventions.

Conseil Départemental,
100 Avenue d’Alsace, BP 20351, 68006 Colmar Cedex
Site internet : www.haut-rhin.fr

Fondation Jérôme Lejeune
La Fondation Jérôme Lejeune, reconnue d’utilité publique, a trois missions : chercher, soigner, défendre. Elle poursuit les travaux et les engagements du Professeur Jérôme Lejeune, découvreur de la trisomie 21 : la recherche sur les déficiences intellectuelles d’origine génétique (trisomie 21, X fragile, Cri du chat, syndrome de Rett, d’Angelman, Prader Willi, Williams Beuren etc.), l’accueil et le soin des personnes atteintes de ces pathologies par une consultation médicale spécialisée, et la défense de la vie : https://www.fondationlejeune.org/

Partenaires privés

Cell Prothera

CellProthera, société française de biotechnologie médicale, créée en avril 2008 à Mulhouse, développe un concept innovant de thérapie permettant la réparation tissulaire après un infarctus du myocarde sévère. Cette avancée consiste en la production automatisée d’un greffon de cellules souches adultes initialement prélevées dans le propre sang du patient, suivie de sa réinjection directement autour de la lésion cardiaque. Cette approche thérapeutique est aujourd’hui enregistrée auprès des autorités sanitaires européennes en tant que médicament de thérapie cellulaire sous le nom de ProtheraCytes®.

A ce jour, un essai clinique européen de phase I/IIb a déjà démarré et un essai complémentaire sera effectué dans les mois à venir à Singapour. Ultérieurement, un essai phase III sera réalisé en Europe et Amérique du Nord.

Présidée par le Professeur Philippe Hénon, Directeur scientifique, Mr Matthieu de Kalbermatten, Directeur Général et Mr Jean-Claude Jelsch, Président du Conseil de Surveillance, CellProthera dispose d’une équipe leader aux compétences complémentaires tant sur le plan scientifique, clinique, pharmaceutique que financier. Son savoir-faire a été salué par plusieurs prix d’innovation nationaux et régionaux en tant que lauréat du Concours National de Création de Jeunes Entreprises Innovantes OSEO /Ministère de la Recherche 2008, de Start Est 2008, du Prix d’Excellence au 6éme Trophée de l’Innovation décerné en 2009 par le Technopole Mulhouse et C2EI Alsace, du Prix Biotech d’Avenir Grand Est, décerné en 2013 par Deloitte France et du Prix UBISTART 2014, sous l’égide d’UBIFRANCE et de la « Galien Foundation », basée à New York.

Une grande partie des acquis en termes de connaissances scientifiques de CellProthera est issue des travaux de recherche du Pr Philippe HENON, au sein de l’IRHT. Par ailleurs CellProthera développe en partenariat avec un consortium d’entreprises françaises et l’IRHT, le Projet d’Innovation Stratégique Industrielle « CARDIOSTEM » sous l’égide de BPI France.

Site internet : www.cellprothera.com

Arpège Prévoyance

ARPEGE PRÉVOYANCE est un acteur majeur de la Protection sociale en Alsace et exerce son expertise dans les domaines de la Santé, la Prévoyance et l’Epargne retraite. Depuis plusieurs années l’ARPEGE est un partenaire important de l’IRHT qui finance au sein de l’institut, un projet novateur sur les cellules souches. Ce projet, vise à mettre au point des cellules de type embryonnaire que l’on peut isoler chez l’adulte ou dans le sang de cordon ombilical. Ces cellules pourraient être utilisées comme source cellulaires en médecine régénératrice sans problèmes d’éthiques. Grâce à ce partenariat, des progrès tangibles dans la compréhension de la biologie de ces cellules ont été accomplis par nos chercheurs.